L’Humain d’Abord ! Au coeur de la république

Éric Bocquet Découvrir le sénateur Michelle Gréaume Découvrir la sénatrice
Actualité

Chronique

La commune, c’est rigolo !

La chronique d’Eric Bocquet - Vendredi 5 octobre 2018

Il ne se passe pas une semaine dans cette période sans que soit évoqué le malaise des maires et des élus locaux dans les communes de France. Le congrès de l’Association des Maires Ruraux de France en a été un nouvel épisode, boudé par les grands médias mais néanmoins au contenu très intéressant. Les causes de ce mal être sont connues, des finances en berne et le transfert de compétences essentielles à des structures intercommunales, par conséquent, une augmentation sans précédent du nombre de démissions des maires mais aussi de conseillers municipaux dans ce mandat débuté en 2014.

Nous affirmerons et répéterons sans cesse que les communes, quelle que soit leur taille, sont un maillon essentiel, fondamental de notre République. Oui à l’intercommunalité, librement consentie, pour des projets que des communes trop petites ne pourraient mettre en œuvre seules. Voilà notre credo !

Au 1er janvier 2018, il y avait en France 35 357 communes (36 681 en 2014), 25 548 d’entre elles comptent moins de 1 000 habitants. Ce n’est pas un handicap, c’est un atout irremplaçable pour la démocratie locale et la proximité.

Et puis oui, je l’affirme, les communes sont une richesse, ne serait-ce que par les noms parfois cocasses qu’elles portent. Précisons ici notre propos. Tout le monde connaît sans doute cette célèbre commune du Lot qui s’appelle Montcuq (il paraît que la lettre finale se prononce, auquel cas c’est moins drôle). Mais à explorer la liste des noms insolites, on fait quelques découvertes… Ainsi ce petit village du Cantal qui s’appelle Deux Verges, ou encore Longcochon dans le Jura. Il y a Bezons dans le Val d’Oise et Anus dans l’Yonne. Vous allez me dire, ces choix grivois sont très orientés, je n’y peux rien, c’est la liste, vous pouvez vérifier. Il y a Sainte-Verge dans les Deux Sèvres, la commune de Fion en Haute-Savoie, celle de La Trique dans les Deux-Sèvres encore, décidément… Plus près de chez nous, Lorgies et Beuvry ne sont pas mal non plus, Glandage dans la Drôme, Belbèze en Haute-Garonne… et il y en a d’autres.

On pourrait même imaginer des jumelages entre certaines de ces communes, Le Fion avec Anus, Montéton, Lot et Garonne, avec Poil, dans la Nièvre, enfin Seix dans l’Ariège avec Condom dans le Gers, ils sont voisins après tout !