L’Humain d’Abord ! Au coeur de la république

Éric Bocquet Découvrir le sénateur Michelle Gréaume Découvrir la sénatrice
Actualité

Question écrite

Diminution des crédits attribués à l’association Les Francas

Mme Michelle Gréaume attire l’attention de M. le ministre de l’éducation nationale et de la jeunesse sur les conséquences de la diminution des crédits accordés à l’association Les Francas.

En effet, le ministère de l’éducation nationale a décidé de procéder à une diminution conséquente, de l’ordre de 9 %, du montant annuel de la convention pluriannuelle d’objectifs passée avec Les Francas.

Les Francas sont pourtant, depuis de nombreuses années, reconnus comme une association d’éducation complémentaire de l’enseignement public, par leur action éducative sur les temps périscolaires et de vacances des enfants et des jeunes.

Ce partenariat entre le ministère de l’éducation nationale et une fédération nationale d’éducation populaire s’est traduit par la mise à disposition de personnels de l’éducation nationale puis par une convention pluriannuelle d’objectifs. Il permet aux Francas de travailler et d’agir au plus près des territoires, des collectivités territoriales et des associations locales sur 83 départements métropolitains et ultramarins.

Cette diminution des moyens apparaît d’autant plus incompréhensible que l’éducation reste plus que jamais
indispensable pour permettre aux enfants et aux jeunes de relever les défis de notre époque, prendre place comme citoyens dans notre société, pour garantir la cohésion sociale.

En conséquence, elle lui demande de revenir sur une décision qui pénalise avant tout les enfants et les jeunes et de lui indiquer les mesures qu’il compte prendre afin de garantir aux Francas les moyens nécessaires à l’accomplissement de leur mission.