L’Humain d’Abord ! Au coeur de la république

Éric Bocquet Découvrir le sénateur Michelle Gréaume Découvrir la sénatrice
Actualité

Interviews

Eric Bocquet répond aux questions des journalistes suite aux annonces du Président Macron

Eric Bocquet a été invité à s’exprimer à la radio et à la télé à plusieurs reprises suite aux déclarations faites lundi 10 décembre par le Président Macron.

Il a d’abord participé à un débat radio sur France Info, le mardi 11 décembre de 13h10 à 13h30.


Il a ensuite répondu à l’invitation de Jean-Jacques Bourdin le mercredi 12 décembre à 7h40.


Un article a également été consacré à la question par Public Sénat (à lire dans son intégralité ici).

Gilets jaunes  : les sénateurs restent sur leur faim après les annonces de Macron

[...] Eric Bocquet (PCF) regrette l’absence de retour de l’ISF  : « Evidemment, on ne touche pas au grisbi  ! »

[...]
« La pression a amené à lâcher un petit quelque chose »

Le sénateur PCF Eric Bocquet voit pour sa part dans les annonces d’Emmanuel Macron « un acquis de cette pression qui a amené à lâcher un petit quelque chose. Même si on nous explique aujourd’hui que ce sont des avances sur des décisions déjà prises sur la prime d’activité. Ce n’est pas une vraie hausse du Smic. Sur la CSG, il reconnaît enfin que c’était une erreur catastrophique ».

Sur la question de l’ISF, Eric Bocquet n’est logiquement pas satisfait  : « Evidemment, on ne touche pas au grisbi  ! C’est un gros loupé ». Reste la question de l’évasion et de la fraude fiscale. Emmanuel Macron veut renforcer la lutte sur ce point. Mais Eric Bocquet n’y croit pas « alors qu’on vient de voter un texte sur ce sujet. On allait éradiquer le problème… Aujourd’hui, il y a un rendez-vous à l’Elysée avec les multinationales et les grandes banques. Je n’ai pas beaucoup d’illusions. Est-ce que Rothschild (la banque d’affaires où a travaillé Emmanuel Macron, ndlr) va taper sur la tête de LVMH  ? » demande Eric Bocquet. Le sénateur du Nord ne pense pas que tout cela « va calmer le mouvement. Je n’ai pas le sentiment que l’incendie soit éteint ».


Eric Bocquet a également été interviewé par Laurent Kramer, pour France Inter, pour le journal de 8h.