L’Humain d’Abord ! Au coeur de la république

Éric Bocquet Découvrir le sénateur Michelle Gréaume Découvrir la sénatrice
Actualité

L’arbre qui cache (mal) la forêt !

La chronique d’Eric Bocquet - Vendredi 20 décembre 2019

Ainsi donc cette semaine l’honorable Monsieur Delevoye s’est-il vu contraint de jeter l’éponge et de donner sa démission du gouvernement jupitérien de M. Macron après une cascade de révélations sur les potentiels conflits d’intérêts que sa position (bénévole ou pas) pouvait générer. En pleine bataille pour les retraites, sa situation était devenue intenable.

Ces proximités avec des groupes économiques et des boites à idées libérales, voire ultralibérales, leur semblent tellement normales qu’il faut que la presse fasse son travail pour apporter à l’opinion quelques lumières intéressantes. Merci. Mais cette consanguinité naturelle entre milieux d’affaires et une très grande majorité du « personnel politique » n’est plus un scoop et nous en avons régulièrement l’illustration. Nous avons souvent eu à évoquer cette réalité dans ce petit billet du vendredi.

Je vais ici vous citer un nouveau cas, récent, dont aucun média, à ma connaissance, s’est fait l’écho, mais ceci aurait pu m’échapper en cette période de marathon budgétaire. Il s’agit du cas de Madame Marie-Anne Barbat-Layani. Personne n’a entendu parler de cette dame, hormis, comme l’on dit dans le microcosme financier, dans les milieux bien informés, les cercles autorisés et les amis du système libéral très financiarisé.

Madame Barbat-Layani vient d’être nommée secrétaire générale du ministère de l’Économie et des Finances. Elle était jusque-là caissière à Auchan Roncq… non, je blague. Elle a dirigé, pendant cinq ans, la Fédération Bancaire Française (FBF). Madame Barbat-Layani a demandé à être « déchargée de ses responsabilités » de directrice générale de la FBF et de l’Association Française des Banques (AFB). Elle est une grande habituée des « allers-retours » public privé.

Avant de diriger la FBF, Marie-Anne Barbat-Layani, Inspectrice générale des Finances Publiques avait quitté son poste de Directrice générale adjointe de la Fédération Nationale du Crédit Agricole, en mai 2010, pour devenir Directrice adjointe du cabinet de François Fillon, jusqu’en 2013. Elle a fait un long passage à la direction du Trésor de 1993 à 1997 puis de 2002 à 2007…

Vous voyez bien, les amis, l’arbre Delevoye (aussi grand soit-il par sa carrure) cache mal la jungle, le maquis, la forêt… « Promenons-nous dans les bois pendant que le loup n’y est pas… ».