L’Humain d’Abord ! Au coeur de la république

Éric Bocquet Découvrir le sénateur Michelle Gréaume Découvrir la sénatrice
Actualité

Question écrite

Les jeux d’argent et de hasard et leurs conséquences

Mme Michelle Gréaume attire l’attention de Mme la ministre des solidarités et de la santé sur les jeux d’argent et de hasard et leurs conséquences sociales et financières pour nos concitoyens.

De récentes études tendent à prouver que les Français sont de plus en plus nombreux à jouer aux jeux d’argent et de hasard. Parmi eux, de nombreux adolescents et jeunes adultes qui passent beaucoup de temps et dépensent beaucoup d’argent dans ce type de jeux.

Ces comportements touchent particulièrement les jeunes des milieux défavorisés, qui sont surreprésentés parmi les joueurs, comme le révèle une étude sur les addictions de juin 2018 portant sur les 14-24 ans. Alors même qu’ils leur sont interdits à la vente, 68 % des mineurs reconnaissent accéder à ces jeux sans aucun problème. Les joueurs les plus assidus sont les plus fragiles économiquement, le piège de ces jeux étant la promesse d’enrichissement qui est faite, semblant être à la portée de tous, alors que les probabilités de gain sont minimes.

Des recommandations ont été formulées par différents spécialistes dans ce domaine  : renforcer l’interdiction d’accès aux jeux d’argent aux mineurs, permettre aux joueurs de s’interdire de jouer (à l’instar de ce qui existe pour l’accès aux casinos), proposer des jeux moins addictifs avec un rythme moins rapide et indiquant les chances effectives de victoire, et en limiter la publicité.

Placée sous la coordination de la mission interministérielle de lutte contre les conduites addictives (MILDECA), spécialisée dans les drogues et les toxicomanies, la lutte contre les addictions aux jeux de hasard et d’argent semble être considérée comme une cause secondaire, alors même que les conséquences pour les joueurs peuvent être considérables.
Si les jeux représentent une ressource fiscale pour l’État, ils ont également un coût sanitaire et social important à long terme.

C’est la raison pour laquelle elle l’interroge sur les moyens mis en œuvre pour lutter contre les problèmes qui découlent de l’addiction aux jeux d’argent et de hasard.