L’Humain d’Abord ! Au coeur de la république

Éric Bocquet Découvrir le sénateur Michelle Gréaume Découvrir la sénatrice
Actualité

Courrier au Président de la Région

Non à l’ouverture à la concurrence du réseau TER des Hauts-de-France

Le 25 avril dernier, les élus de la Région ont voté l’ouverture à la concurrence des lignes ferroviaires régionales. Les cinq parlementaires communistes du Nord sollicitent une rencontre avec le Président de la Région, afin de discuter de cette mesure qui inquiète.

Monsieur le Président,

Par délibération en date du 25 avril dernier, le Conseil régional des Hauts-de-France a décidé d’engager l’ouverture à la concurrence des lignes ferroviaires régionales.

Nous partageons les vives préoccupations et les nombreuses interrogations de nos concitoyens, qu’ils soient voyageurs ou agents de la SNCF, et des élus qui s’inquiètent du sort réservé au maillage ferroviaire du territoire.

De nombreuses questions se posent en terme d’aménagement du territoire, de coût et de qualité de service, d’entretien des infrastructures et du matériel, de sécurité ferroviaire...

Pour notre part, nous estimons que le transport des voyageurs par le train doit rester un service public et échapper à toute recherche de profits, pour répondre au défi climatique, aux enjeux de santé publique, ou remédier à l’engorgement quotidien des axes routiers.

Vendre à des opérateurs privés les principales lignes TER de notre grande région risque d’aggraver une situation déjà difficile du fait du désengagement progressif de l’Etat.

A ce titre, nous souhaiterions vous rencontrer, dès que possible, afin d’échanger sur l’avenir du réseau TER des Hauts-de-France et, plus largement, sur la place du ferroviaire dans notre région. A cette occasion, nous entendons également vous faire part de nos propositions.

Dans l’attente de cette rencontre, nous vous prions d’agréer, Monsieur le Président, l’expression de nos sentiments les meilleurs.

Cathy Apourceau-Poly
Eric Bocquet
Michelle Gréaume

Sénateurs

Alain Bruneel
Fabien Roussel

Députés